Démarche

salut_ca_va3

Cette image d’épinale de l’artiste comme génie émotif diffère complètement de la réalité quotidienne de l’artiste (dans la mise en forme et les propositions de ses idées).
Cette distance qui s’agrandissait de jour en jour entre mes préoccupations d’ateliers propres à l’élaboration en cours et la réalité du monde social m’ont amené à soulever des questions autour du contexte social de ma pratique artistique .

Depuis ce jour je décide de ne plus réaliser d’oeuvres dont je détiens l’unique autorité et décide de développer une pratique artistique consacrée à une matière beaucoup plus dangereuse : l’Homme.

Ce travail m’a emmené dans plusieurs endroits inhabituels : “Le Petit Château” (centre de réfugiés politiques à Bruxelles), l’U.R.A.S. (L’Unité de Reconquête et de l’Autonomie Sociale, à Rouen), le lycée (Lycée Raymond Queneau à Yvetot), à domicile, en ville, à la campagne (association “la Source” qui s’occupe d’enfants en difficulté en milieu rural).

Tous ces endroits m’ont servi d’atelier. Grâce à ce travail des individus ont créé des oeuvres qui ont été distribuées dans les médias, la presse, la télévision, sous forme d’affiches et ont engagées un dialogue direct avec le public. Depuis j’ai développé des façons différentes d’être artiste : animateur, professeur, confident, mais toujours en restant artiste, ceci afin de m’adapter au contexte choisi. Ces façons d’être artiste n’en sont pas moins professionnelles et se sont exprimées en terme de résidences.

De cette façon ma pratique artistique s’inscrit dans des situations vivantes, elles se sont négociées au gré des besoins et des contraintes du contexte choisi. Ces expériences permettent de produire des oeuvres se référant aux cadres historiques et culturels, à un contexte social particulier.
En replaçant ma pratique dans son contexte, j’ouvre des possibilités de dialogue et donne un espace créatif qui fait appel à la participation. La notion de participation sous entend une rencontre : un dispositif est alors mis en place et à chaque fois adapté.
Ces tentatives mettent en scène des individus, des groupes dans des espaces recréés ou déplacés. Les différents dispositifs mis en place tentent d’ éprouver leur résistance, testent le jeux des relations, pour que le voile tombe et que surgisse leurs altérités comme un acte de création.

Démarcheantoniolou